Contacts

Siège de la BAD ,Hay Riad - Rabat - Maroc

contact@soukattanmia.ma

(+212) 530 177 300

Edito

Résilience !

Que de statistiques ni de chiffres alarmistes n’avons-nous pas lu, quasiment tous les jours depuis une année, pour nous rappeler que les entreprises ont payé un lourd tribut devant la persistance de la crise et le manque de visibilité quant à sa fin !

Mais la chape qui pèse sur l’économie n’est pas perçue de la même manière par tous les entrepreneurs.

Fort heureusement, les très petites entreprises sont au rendez-vous de la reprise économique.

D’ailleurs quand Bank Al Maghrib annonce ce jeudi 22 avril des prévisions de croissance du PIB de +5% au premier trimestre 2021, nos jeunes entrepreneurs n’en percevront probablement pas toute la portée positive pour eux en particulier et pour l’économie nationale en général. Mais ils y sont pour beaucoup, et leur rôle dans la reprise palpable de l’économie est plus qu’essentiel.

C’est dans ces moments de reprise économique que la capacité de Résilience tant personnelle que collective est appelée à se manifester !

La résilience se perçoit chez les entrepreneurs à travers l’esprit de résistance aux pressions négatives, le pouvoir de percevoir et saisir les opportunités qui se présentent, la capacité de capitalisation sur les expériences passées et sur les connaissances acquises même et surtout en périodes difficiles.

Le rôle des acteurs de l’écosystème Entrepreneurial est à ce titre déterminant pour accompagner les jeunes entrepreneurs dans leur parcours de reprise et les assister à cultiver l’esprit de résilience.

Souk Attanmia, programme de capacitation des jeunes entrepreneurs par excellence, fait du développement des aptitudes personnelles et de la capitalisation sur les compétences acquises un axe majeur de sa méthodologie et outils d’accompagnement.

Nos candidats et jeunes entrepreneurs bénéficiaires du programme Souk Attanmia constatent tous les jours l’importance de la capitalisation des connaissances à travers les sessions d’accompagnement qui leur sont dispensées.

Evénements

Démarrage des sessions de formation et accompagnement des candidats du programme SAT Maroc

Le programme Souk At-tanmia (SAT) lance les sessions de formation et d’accompagnement pour ces candidats présélectionnés.

Planning des formations du 21 au 30 Avril 2021 : Téléchargez

Edito

Capital humain !

Cultiver et préserver les compétences des équipes au sein de l’entreprise est une des clés de réussite de tout projet entrepreneurial.

Les entrepreneurs soucieux du bien-être de leurs collaborateurs disposent de plusieurs leviers pour réussir cette mission.

Depuis des années déjà, les outils de prévoyances sociales ont gagné en visibilité et accessibilité grâce notamment aux efforts consentis par les organismes concernés dans la sensibilisation des employeurs et des salariés.

Tous les jeunes entrepreneurs sont appelés à se renseigner et mettre à leur profit et celui de leurs équipes des leviers incitatifs tels que « Tahfiz », « Idmaj » ou « Taehil ». Ces programmes, promus par l’Anapec, ont pour objectif d’assister les entreprises à capter les meilleurs profils et à les garder en offrant notamment des incitations financières aux employeurs.

Dans le même registre, les chefs d’entreprises ont la possibilité d’instaurer une politique d’amélioration continue et de capitalisation sur les compétences internes grâce aux contrats spéciaux de formation (CSF) portés par l’Ofppt. Cet organisme permet aux entrepreneurs de se faire rembourser jusqu’à 70% des frais de formation et de perfectionnement annuels qu’ils auront engagés.

Enfin, la généralisation des régimes de prévoyance sociale tels que l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), et les régimes de retraite de base, sont aujourd’hui des droits acquis aux salariés qui leur assurent une sérénité et des garanties dont l’effet sur leur stabilité et productivité ne sont plus à démontrer.

Les entrepreneurs qui auront intégré l’impérieuse nécessité de garantir les meilleures conditions de dignité et de bien-être social de leurs équipes, verront les bénéfices de leur engagement social à très court terme et marqueront des points dans leur course à la compétitivité.

Edito

Made in Maroc !

Relever le défi du « Made in Maroc » est loin d’être un cliché ou un slogan de circonstance brandi en temps de crise, ou de retournement des indicateurs économiques du pays.

Il s’agit plutôt d’une lame de fond qui, doucement mais sûrement, est en cours de changer bien des aspects de notre tissu entrepreneurial vers le mieux.

Les récentes mesures de sauvegarde prises à l’égard des entreprises nationales, conjuguées aux dernières mesures douanières face aux importations de produits finis, ouvrent une fenêtre de tir inespérée pour l’économie nationale et surtout pour son principal moteur : les TPMEs.

Les entrepreneurs et chefs de petites structures qui sauront prendre le recul nécessaire, adopter des stratégies de rupture par rapport aux antérieures situation de confort, et mobiliser leurs ressources innovatrices, récolteront sans nul doute les fruits de leur efforts consentis en temps de crise.

C’est là où entrent en jeu les qualités intrinsèques qui caractérisent les Tpmes : Agilité, rapidité de décision, et capacités de saisir les opportunités qui s’ouvrent à elles, aussi minimes soient elles.

Prenons par exemple la récente décision d’un leader du commerce moderne, opérateur de grandes surfaces, d’augmenter sensiblement et durablement son sourcing en produits nationaux. Cette nouvelle stratégie qui représente plusieurs centaines de millions de dirhams de commandes annuelles pour les Pmes de l’industrie Habillement et Agro-industrie ainsi que pour leurs écosystèmes. 

La décision de ce leader de la distribution de produits de grandes consommation ne restera pas unique. Il faut s’attendre à ce d’autres opérateurs lui emboitent le pas et créer ainsi un effet boule de neige salutaire pour les TPMEs nationales et notamment dans les régions.

Alors, le « Made in Maroc », slogan ou opportunités à saisir ?

Edito

Exigez le meilleur, de vous-mêmes

Le 15 mars dernier, la cérémonie de lancement des sessions de formation du programme Souk At-Tamnia a réuni près de 450 candidats. Ce programme existe pour vous, afin de vous permettre d’accéder à un maximum d’outils efficaces pour vous accomplir et créer votre propre modèle de réussite.

La majorité des jeunes entrepreneurs pense que le facteur le plus important qui déterminera leur succès est lié à leur expérience et à leurs compétences générales dans le cœur de leur métier. Mais en réalité, les entrepreneurs les plus prospères développent un certain nombre de compétences personnelles qui les aident à atteindre leurs objectifs.

Le programme Souk At-Tanmia met à votre disposition des experts qui vont vous aider à développer des compétences intrinsèques spécifiques et vous apprendront à acquérir ces compétences et adopter la bonne attitude, nous vous proposons entre autres :

1. l’optimisme pour vous aider à résoudre les problèmes de façon plus efficace en se concentrant sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

2. la vision stratégique pour définir de manière claire vos objectifs, cultiver les valeurs de votre entreprise et développer votre stratégie à long terme et vous y atteler.

3. la prise d’initiatives de manière proactive, pour chercher dessolutions innovantes et des approches plus efficaces et relever les défis.

4. le sens de la responsabilité afin de démontrer votre capacité à assumer vos responsabilités et engagements au quotidien et mettre en place des résolutions collectives de problèmes.

5. la persévérance si vous recherchez le succès entrepreneurial, pour surmonter votre propre résilience personnelle et ne jamais abandonner.

6. la prise de risques raisonnés, et savoircommencer à petits pas etêtre prêt à faire des erreurs sans avoir peur.

7. la résilience pour cultiver votre force émotionnelle, le courage et le professionnalisme dont il faut faire preuve dans les moments les plus difficiles.

Donnez de votre temps et votre attention aux sessions de formation, nous savons que les deux sont précieux. Mais, nous savons surtout qu’ils font partie des facteurs de votre réussite !!

Souk At-Tanmia Team

Edito

Entrepreneuriat au féminin, Be the CHANGE.

Nous vous en parlions la semaine dernière, les chiffres relatifs aux femmes entrepreneures au Maroc, et dans le monde, ne sont pas très encourageants.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les quatre éditos de ce mois de mars sont dédiés à la Femme, non seulement pour la célébrer, mais pour lui rappeler son potentiel et sa place dans le développement socio-économique de son pays. Un potentiel que nous tentons non seulement d’encourager à pénétrer dans l’univers entrepreneurial, mais que nous accompagnons par différents moyens.

Cependant, ces chiffres ne devraient pas freiner l’élan de toutes les femmes désirant se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat, bien au contraire, ils devraient représenter un catalyseur pour booster les initiatives, les idées et les projets entrepreneuriaux.

Souk-At-Tanmia est un programme qui a non seulement conscience de ces défis et challenges, mais qui a pris le temps de les étudier, afin de proposer les meilleures solutions et le meilleur accompagnement à ses bénéficiaires.

Une équipe d’experts dans différentes matières : Finance, communication, IT… Attendent vos interrogations et vous aident à mieux y répondre.

Pour ce dernier édito de ce beau mois de mars, nous ne vous demandons pas d’attendre le changement, nous vous demandons de l’être car nous sommes sûrs que vous en êtes capables.

Souk-At-Tanmia Team

Edito

Entrepreneuriat féminin, Investir en soi !

Le monde de l’entrepreneuriat féminin est assez mitigé car encore inexploité par la grande majorité des femmes à travers le monde.

L’OIT estime, que, si 22 pour cent du potentiel productif des hommes est sous-utilisé dans le monde, ce chiffre est de 50 pour cent pour les femmes.

Toujours selon l’Organisation International du Travail, la majorité des femmes opérant dans les économies en développement et de transition sont peu nombreuses.

Au sein de l’équipe Souk At-Tanmia, nous croyons profondément au rôle et à l’importance de la femme dans le bien-être et l’équilibre socio-économiques de toute société et nous l’encourageons à croire en elle-même et en son potentiel.  Elle est au CENTRE de tous les domaines.

Le choix d’investir dans le potentiel féminin nous a semblé donc d’une grande évidence.

Nous espérons contribuer à cette évolution au Maroc, en accompagnant nos candidates retenues, en les aidant à créer leurs entreprises et en leur offrant les moyens pour faire prospérer leurs projets.

En plus des deux modes d’accompagnement financier et technique que Souk At-Tanmia propose à ses bénéficiaires, c’est toute une série de coaching en développement personnel pour vaincre la timidité, affronter les contraintes, et réussir le projet qui va les soutenir.

Le programme est officiellement lancé et nous avons hâte de vous présenter les résultats.

Souk At-Tanmia croit en vous.

Il est temps de faire de même… Croire en vous !

Evénements

Maroc : lancement des sessions de formation et d’accompagnement du programme Souk At-tanmia soutenu par la Banque africaine de développement.

Le programme Souk At-tanmia (SAT), initié et lancé par la Banque Africaine de Développement, a démarré, le jeudi 11 mars, ses actions de formation et d’accompagnement des candidats présélectionnés avec une équipe d’experts de haut niveau, en partenariat avec les institutions publiques, les incubateurs et les acteurs d’appui à l’entrepreneuriat dans les trois régions.

Au total, 540 candidatures, dont 89 start-ups et 451 projets de TPME ont été enregistrées depuis le lancement, le 5 janvier 2021, des appels à candidature.

Le lancement officiel a eu lieu lors d’une cérémonie inaugurale au Technopark à Casablanca, sous format hybride, avec une trentaine de personnes (partenaires et équipe Souk At-tanmia) présentes en plus de 161 bénéficiaires présents (es) via la plateforme Zoom et plus de 355 via le live sur le réseau social Facebook, à travers la page officielle de Souk-At-tanmia Maroc.

Près de 521 projets de start-up et de TPME ont été retenus dont 200 en phase de création et 321 en phase d’idéation, la plupart étant portés par des jeunes de 20 à 35 ans, avec près de 22% promus par des femmes entrepreneures.

Les présélections ont été faites par les partenaires et les experts de l’unité de gestion du projet, qui ont procédé à l’évaluation de chaque projet selon la grille de notation du programme SAT Maroc.

Le programme souhaite renforcer la dynamique entrepreneuriale en apportant, d’une part, une meilleure visibilité des acteurs et, d’autre part, en améliorant et complétant l’offre à travers la coordination d’un écosystème entrepreneurial pour une meilleure efficacité et efficience.

Edito

Entreprendre au féminin : Il suffit d’un pas.

Le nombre de femmes entrepreneurs au Maroc stagne depuis quelques années au Maroc. Cette stagnation est liée, selon des experts économiques, au manque d’accompagnement des projets portés par des femmes, mais aussi à la « timidité » des femmes devant l’écosystème entrepreneurial marocain, alors que des talents, ce n’est absolument ce qui manque chez nous ! Autre raison intéressante à explorer : la mentalité prédominante et l’image préconçue sur l’entrepreneuriat comme domaine purement masculin.

Durant ce mois de mars, nous vous avons promis quatre éditoriaux dédiés à la femme entrepreneur. Celui-ci est plus adressé à celles qui souhaiteraient lancer leurs projets. Voici les CINQ conseils ou commandements pour (bien) entreprendre :

  1. Le plus simple, le plus compliqué : OSEZ !

Cela peut paraître simple, ou encore simpliste comme conseil, mais il y a quelques siècles Lao Tseu écrivait : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas » et c’est justement ce premier pas que nous vous invitons à entamer. Le reste suivra, d’une manière ou d’une autre.

  • Business Plan : L’essentiel.

Maintenant que vous avez entamé le premier pas vers la réalisation de votre projet, ne le faites pas à l’aveuglette ! Un business Plan et une étude de marché doivent précéder toute approche du monde de l’entrepreneuriat.

Cela vous permet surtout de bien cerner certains rouages et mieux maitriser votre domaine de prédilection.

  • Choisissez (bien) votre entourage

Vous faire soutenir au début de votre aventure entrepreneurial est vital à votre réussite. Il s’agit surtout d’un cadre de bienveillance, présent dans la famille et / ou chez les amis. Un cadre qui vous permet de dépasser les épreuves liées au stress et à la peur d’échouer, deux éléments très néfastes qui peuvent vous surprendre et vous empêcher d’avancer.

  • L’accompagnement professionnel, le MUST !

L’équation est très facile : Un projet accompagné est un projet qui a beaucoup plus de chance de réussir. L’appui technique, fourni par un organisme ou une structure qui ont déjà fait leurs preuves, vous évitera beaucoup de « pièges » et de tracas. Cet accompagnement ne vous veut que du bien, n’hésitez pas.

  • Sortez de votre bulle !

Les réseaux sociaux ont leur avantage, mais personne n’a encore réussi à détrôner le contact humain. D’ailleurs, les verbes « réseauter » et « Networker »  n’ont pas été inventés pour rien.

Si vous pouvez vous le permettre, consacrez un peu de votre temps pour assister à des rencontres et rendez-vous Networking. Ces rencontres sont souvent organisées par les Chambres de Commerces ou encore structures étatiques et associations, mais elles sont souvent représentées par des « events » et autres manifestations portants sur d’autres activités.

Bref, le monde de l’entrepreneuriat vous appartient, foncez !

Souk-At-Tamnia Team

Edito

Souk-At-Tanmia // Entrepreneuriat féminin à l’honneur.

Cette année, le 8 mars, Journée Internationale de Lutte pour Les droits de la Femme, est intervenu dans une conjoncture très spéciale. L’avènement de la pandémie Covid-19 a fragilisé l’entrepreneuriat dans le monde entier. Le Maroc n’a pas été épargné.

Cette journée, ou ce mois, grande célébration de la Femme, de ses combats et réalisations, est pour nous une autre occasion pour rendre hommage aux jeunes femmes entrepreneurs du Maroc.

Véritable vecteur de croissance et de création de richesse, l’entrepreneuriat féminin a tout son rôle dans le développement du Maroc. Il nous a semblé important, au sein de l’équipe Souk-At-Tanmia de consacrer ce mois de mars aux sujets relatifs aux femmes entrepreneurs : Leurs besoins, les challenges auxquels elles font face, mais aussi toutes les belles réalisations qu’elles arrivent à concrétiser, souvent dans des conditions difficiles.

L’entrepreneuriat au féminin devrait, à notre avis, faire partie du quotidien et non relever de l’exception. Nous croyons très fort aux différents potentiels de la Femme Marocaine, mais aussi dans sa capacité à innover, à sortir des sentiers battus pour (s’) investir dans des projets à forte valeur ajoutée pour le développement socio-économique au Maroc.

Les efforts fournis par le Maroc en matière d’égalité des genres sont remarquables à différentes échelles, Souk-At-Tanmia a pour objectif d’accompagner toutes les initiatives entreprises et qui visent la promotion de l’esprit d’entreprise.

Nous découvrons chaque jour, au sein de Souk-At-Tanmia, les candidatures de jeunes femmes très impliquées, porteuses de projets inédits et nous comptons accompagner les candidatures retenues par notre comité de sélection par :

  • Une assistance technique pré et post création
  • Un appui au financement de leur projet

Souk-At-Tanmia souhaite participer activement dans la promotion, le financement et l’accompagnement des jeunes femmes entrepreneurs du Maroc :  30% des projets soutenus par notre programme est destiné aux femmes entrepreneurs marocaines.

Pour finir, et puisque c’est le mois de la Femme, nous réitérons non seulement nos vœux aux femmes du Maroc, mais également nos encouragements et notre certitude que l’entrepreneuriat féminin saura très bientôt trouver la place qu’il mérite dans l’écosystème entrepreneurial marocain.

Souk-At-Tanmia team